26 janvier 2018

Retour sur le parrainage de l’entreprise DECOTTEGNIE lors de TLM vs Rennes

« C’est une soirée qui restera marquée », c’est comme ça que Domitille DECOTTEGNIE résume le match Tourcoing – Rennes, parrainé par DECOTTEGNIE. L’occasion pour l’entreprise de resserrer les liens entre les salariés et la direction. Et il semblerait que cela soit un pari réussi pour les dirigeants de cette PME située à Bondues, qui ont réussi à réunir l’ensemble de ses collaborateurs autour d’un moment convivial et apprécié de tous.

L’entreprise est partenaire du club depuis maintenant quelques années, mais la direction n’avait encore jamais réussi à inciter ses employés à venir voir un match. Le parrainage de cette rencontre est donc une étape supérieure dans sa volonté d’intégrer le sport à la vie de l’entreprise, afin de motiver ses salariés et de leur permettre de créer une certaine cohésion : « Je dis toujours qu’on est une grosse entreprise artisanale, une petite PME, où il y a une certaine structure et forcément il y a des fossés, des séparations entre les personnes. Donc on met en œuvre toutes ces choses pour rassembler ces personnes. Le sport est un des moyens par excellence pour arriver à cela »

L’objectif de cet évènement était double : rassembler, bien-sûr, mais c’était aussi « une manière différente d’amener la politique de sécurité sur la table dans l’entreprise, une manière plus ludique pour nous » nous explique Jean-Yves DECOTTEGNIE, dirigeant de la PME. Effectivement, les collaborateurs ont pu rencontrer les joueurs et ont pu remarquer les nombreux parallèles entre les métiers du bâtiment et le milieu sportif. Au niveau du management tout d’abord, puisqu’une équipe de volley et une équipe sur un chantier peuvent être managées de la même manière. Sur le plan de la sécurité et de la santé ensuite, car les joueurs de volley, autant que les ouvriers du bâtiment, doivent être conscients des risques et doivent maitriser leurs corps pour préserver leur santé et par conséquent leur emploi. La seule différence, selon Domitille, c’est qu’eux « gagnent des matchs, nous, des chantiers ».

Lors de cette soirée, les collaborateurs ont aussi pu profiter de l’après-match pour rencontrer et discuter avec les joueurs, les entraineurs et les dirigeants. C’est visiblement cette proximité qui a séduit les salariés que nous avons rencontré, Angélique, secrétaire, Cindy, comptable, et Laurent, animateur Qualité – Sécurité. Malgré leurs réticences, la plupart des collaborateurs se sont prêtés au jeu et sont venus soutenir notre équipe, appréciant finalement l’ambiance générale. « Nous avons passé une super soirée, à refaire ! » nous confie Laurent.

Côté club, les joueurs et le staff ont passé une journée en immersion dans les locaux de l’entreprise le lundi 8 janvier. Ils ont ainsi pu rencontrer les salariés et, les ont sensibilisé sur les biens-faits de l’échauffement avant de débuter une activité physique. Ainsi, Igor JURICIC, notre coach, a expliqué à l’ensemble des salariés le travail qu’il effectue avant chaque séance et les conséquences de l’échauffement sur le corps des athlètes. En fin de séance, les joueurs ont animé une petite initiation au volley. Pour Yann LAVALLEZ, manager général du TLM Volley, ce fut « un bon moment de partage et d’échange ».

Le parrainage de match reste une solution simple et efficace d’associer partenariat sportif et animation d’équipes. Le TLM reste à votre disposition pour organiser à vos côtés ce genre d’événement !

<< retour